Paris est tout petit – Maïté Bernard

Paris petit

Je viens juste de, littéralement, me précipiter sur mon ordinateur pour vous faire part de cette dernière lecture. Oui, je sais ce que vous allez dire ! Encore une fois je fais un détour, car il ne s’agit pas de ma lecture en cours. Mais parfois, il faut faire quelques détours pour avoir des surprises, bonnes ou mauvaises 😉 . Donc, voilà, je vous présente Paris est tout petit de Maïté Bernard aux éditions Syros (17€95).

Inès est une adolescente de 17 ans, issue de milieux défavorisés, qui n’a qu’un rêve, être admise à Science Po, via un programme de soutien auquel elle participe. De plus, pour aider sa mère, elle accepte de travailler comme femme de ménage pour une famille aisée: les Brissac. Mais tout bascule lorsqu’elle fait la rencontre du fils aîné de la famille: Gabin, qui, dès le premier jour, l’embrasse.
Inès a beau se sermonner, elle n’y peut rien. Ce garçon l’attire plus tout, et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est réciproque. Leur histoire d’amour est inévitable. Gabin lui fait découvrir mille et une choses: l’amour, le cinéma, la musique mais surtout Paris. Inès adore ça. Jusqu’au jour où la tragédie les frappe de plein fouet: les attentats du Bataclan. Soudain, le monde n’est plus le même, la vie n’est plus la même, et Inès et Gabin doivent affronter une plaie que ni l’un ni l’autre ne sait comment guérir. La puissance de leur amour peut-elle combler le vide ? Peut-elle effacer l’horreur, la douleur, le manque, le deuil qui les bouleversent ? Comment faire face à l’inimaginable quand on a que 17 ans ?Inès tente tant bien que mal de répondre à toutes ces questions, qui mettent en doute ses projets.

Attention, COUP DE CŒUR ! Je pourrais résumé par: WAOUAH ! Ce roman est juste ma-gni-fi-que ! Oui, il est dur par certains aspects: l’horreur, le deuil, la tragédie et l’impuissance face à cette nouvelle réalité, mais il est aussi tellement beau, tellement fort de tout ça que cela en est véritablement bouleversant. Je n’hésite pas à le dire, à plusieurs reprises les larmes me sont montées au yeux. C’est un livre très prenant, très beau (euh… je l’ai déjà dit non x) ). Maïté Bernard manie sa plume d’une façon sublime et nous montre la beauté de Paris malgré tout (et pourtant je n’y ai jamais mis les pieds), ses secrets, ses atouts, sa culture qui s’offrent aux lecteurs au grès des rues. C’est un livre sur les attentats mais aussi la réaction face à ceux-ci, la peur, les doutes, l’avenir et, bien sûr, l’amour. Bref tout y est ! Vraiment, je le répète, ce roman est une petite pépite, à conseiller à tous les ados dès 14-15 ans je pense, et aux plus grands bien sûr.

Au plaisir de vous savoir en train de dévorer ce livre, si ce n’est déjà fait ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s